Notre guide complet pour apprendre le forex

Les marchés financiers représentent une aubaine pour chaque trader dans de nombreux pays. Le forex trading en particulier est l’un des plus dynamiques grâce au volume qu’il traite tous les jours, de la volatilité des taux propice aux bons coups et de sa liquidité généreuse. Pourtant pour réussir, les débutants se doivent de comprendre les subtilités de ce marché, et de se faire un avis précis sur le marché de change de monnaie. Découvrez notre guide trader pour apprendre le forex, et gagner de l’argent en gérant le risque de perte sur la plateforme de trading en ligne de votre choix.

Trader le forex : à qui cela s’adresse ?

Les forex markets sont-ils réservés à certains profils de traders ? A notre avis, grâce aux nouveaux outils de trading et aux plateformes forex (via MetaTrader principalement : graphique, indicateur et analyse technique, robot de trading, etc.) toujours plus intuitives, trader le forex est possible pour tous les traders particuliers (et professionnels) qui souhaitent tenter l’aventure de la Bourse, via un courtier réglémenté.

Ce premier constat conduit à une autre question. Comment augmenter son taux de réussite pour gagner de l’argent avec le forex, voire une devise en particulier ? A l’image de toute autre activité, il est indispensable de se former pour se donner son taux de réussite en Bourse, et ainsi protéger et développer un portefeuille d’actifs (monnaies, actions, etc.). En d’autres termes, faire des profits grâce au trading entre monnaie, en mettant en compétition une devise contre une autre. Par exemple, la livre sterling contre le dollar américain (GBP / USD).

Quasiment tous les brokers sur le marché proposent des solutions clé en main (plus ou moins complètes) pour acquérir des compétences incontournables pour les débutants : tutoriel sur le trading, cours sur le forex, formations gratuites, webinaires, ebooks, etc.

Dans une grande majorité de cas, les courtiers CFD proposent du contenu gratuit pour apprendre le trading. D’autres plateformes spécialisées se sont lancées dans une offre de formations payantes et progressives qui aident un trader débutant (et plus expérimenté) à maîtriser les notions et stratégies d’investissement nécessaires à une compréhension plus ou moins pointue du marché du forex. Ces connaissances permettent aux investisseurs, de tous les pays du monde, d’ouvrir et de fermer leur trade en ayant pleinement conscience de l’impact de chacune de leurs décisions.

Évidemment, apprendre le forex gratuitement attire énormément de personnes curieuses mais hésitantes à investir leur argent soit dans une formation payante, soit dans une devise ou  un marché financier qu’ils ne comprennent pas.

5/5
75% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur
5/5
5/5
5/5
5/5

Les avantages du trading forex

Il nous semble important de mettre en avant les avantages du trading forex. Cela vous donne l’occasion de mesurer le potentiel économique véritable du marché des devises, à l’échelle mondiale. C’est la base à retenir pour apprendre le forex pour les nuls.

 

  1. Les horaires d’ouverture sont peut-être l’avantage naturel du forex trading. En effet, le marché du forex est ouvert 24h sur 24, 5 jours sur 7, sans interruption. Contrairement au marché des actions, ill y a des moments où l’activité est plus calme, mais il est toujours envisageable de réaliser des profits sur des monnaies plus exotiques lorsque les markets majeurs sont fermés ;
  2. Le forex est très liquide. Cela signifie qu’il y a un nombre quasi infini de transactions autour des devises. Chaque jour, on parle de plus de 5000 milliards de dollars échangés (tout profil trader confondu : particuliers, banques et professionnels). Un tel volume traité permet de réaliser des micro opérations, et de tirer les frais (spreads) vers le bas ;
  3. Cette forte liquidité transforme le trading forex en un marché très volatile. Plus le nombre d’opérations réalisées par jour est élevé, plus la tendance est sujette à évoluer à la hausse ou à la baisse. Cette volatilité représente l’opportunité de gains rapides en utilisant à bon escient les indicateurs pour le forex ;
  4. Le trading forex permet également de profiter du mécanisme d’effet de levier afin de multiplier ses gains, sans augmenter son capital. Attention à l’utilisation de l’effet de levier puisque les pertes augmentent aussi proportionnellement.
  5. D’un broker CFD à un autre, le nombre de paires de devises à trader varie. Malgré tout, tous les brokers forex proposent un large éventail d’opportunités réparties en devises majeures, mineures, émergentes et exotiques ;
  6. Le forex permet d’établir une stratégie de hedging très facilement en couvrant naturellement ses pertes en jouant sur les tendances opposées de devises liées entre elles ;
  7. La négociation de devises se fait depuis une multitude de supports, ce qui facilite sa réalisation : logiciel PC, plateforme en ligne par navigateur, application mobile et tablette. Cette souplesse technologique offre des services annexes pour se former. Nombre de courtiers CFD proposent leur propre centre de formation où il est possible d’apprendre le forex gratuitement.

Tout savoir sur le trading : lexique et notions de trading forex

De prime abord, il peut sembler très compliqué de se lancer dans le trading forex. Il nous serait impossible de faire une liste exhaustive de tous les termes importants associés à ce marché financier. Voici notre lexique incontournable à retenir pour appréhender la négociation de monnaie en ligne.

Signaux de trading : Ce sont les informations pertinentes à relever qui permettent de déterminer s’il est bon d’ouvrir une position, à un instant T, dans un sens ou un autre, avec le moins de risques possibles Les signaux de trading sont des données précises sur les marchés boursiers. Ils sont généralement produits par les traders professionnels, ou des entreprises spécialisées dans ce domaine. Les brokers produisent leurs propres signaux de trading pour aiguiller leurs investisseurs dans leur stratégie de trading.

Calendrier pour le forex : C’est l’outil incontournable pour apprendre le forex pour les nuls. Pourquoi ? Le calendrier forex regroupe tous les événements économiques à venir, ce qui permet d’anticiper les éventuels changements de tendance sur les marchés. Ainsi il est possible d’ouvrir un trade au bon moment, et dans la bonne direction. Il existe un calendrier économique pour tous les actifs échangés en Bourse.

Horaires du trading forex : Le marché forex est un marché de gré à gré, c’est-à-dire que les opérations se réalisent entre 2 traders. La volatilité est corrélée à ces horaires de négociation. Ouvert du dimanche soir au vendredi soir (heure de Paris), il y a des périodes où plusieurs marchés sont ouverts en même temps. Ce qui représente le cœur des opportunités. Un trader doit prendre en considération les moments forts des marchés des autres pays pour multiplier les opportunités rentables.

Moyennes mobiles : Les moyennes mobiles – ou MM – est l’un des indicateurs pour le forex très utiles pour ouvrir une position. Elles offrent la possibilité de visualiser le prix d’un actif dans sa globalité, sur une période définie, en écartant les écarts de cours. Ainsi une tendance se dessine et sécurise une ouverture de position.

Heikin Ashi : C’est un des types de graphiques qu’il est possible d’utiliser en analyse technique. Le Heikin Ashi ressemble fortement aux graphiques en chandeliers japonais, mais il met en exergue les cours moyens journaliers d’un actif, ce qui informe sur le mouvement de son prix moyen.

Ichimoku : Ichimoku est un indicateur technique très complet. Il comprend à lui-seul 3 signaux de trading : le suivi de tendance, les supports et résistances d’un actif, les signaux d’achat et de vente. Il est composé de 5 lignes qui proposent des informations variées : Kijun-Sen, Tenkan-Sen, Chikou Span, Senkou Span A et Senkou Span B.

Chandeliers japonais : Les chandeliers japonais sont un des types de graphiques que l’on peut retrouver en analyse technique du forex. Il s’agit d’une bougie qui indique le cours en Bourse d’un actif et sa variation sur une période définie. Les chandeliers japonais informent sur le prix à l’ouverture, la cotation la plus haute, la cotation la plus basse ainsi que le prix à la fermeture. Ils informent sur la tendance du marché : plutôt à l’achat ou à la vente.

Les stratégies

Swing trading

On appelle Swing Trading toute position ouverte sur les marchés financiers qui dépasse une session boursière mais qui n’excède pas une semaine. Elle est l’inverse du day trading qui est une stratégie d’investissement qui mise sur des positions ouvertes moins de 24h. Cette approche stratégique s’appuie sur une analyse technique, de la part d’un trader, des tendances puisque son objectif est de passer son ordre au début de la tendance et de la fermer lorsque celle-ci change. Le plus difficile, à notre avis, est d’entrer au moment le plus propice. Une analyse graphique en amont est essentielle, ainsi qu’une bonne connaissance du calendrier économique. Pour le forex, faire du Swing Trading nécessite de calculer le poids des charges liées au maintien d’une position d’un jour sur l’autre. MetaTrader propose une calculatrice forex qui simplifie ce calcul.

Scalping trading

Le scalping Trading est une stratégie d’investissement qui consiste à ouvrir des positions sur du très court terme en profitant des faibles mouvements sur le marché du forex. Les traders qui font du scalping trading passent de nombreux ordres par jour. Certaines théories avancent qu’il serait plus facile d’anticiper les tendances (Markets flow) sur le court terme. Les gains avec cette stratégie sont souvent plus faibles qu’avec le swing trading par exemple. Cependant les pertes peuvent être minimisées en suivant certaines pratiques de gestion du risque (stop loss par exemple).

Trading social

Le trading social est une nouvelle stratégie d’investissement qui émerge depuis quelques années. Elle repose sur la collaboration entre les traders via des outils technologiques. Cela peut se limiter à un simple réseau social où les traders partagent leurs stratégies et les opportunités à saisir. Certains brokers ont développé un panel d’innovations qui automatisent le trading social. Tous les traders débutants peuvent ainsi profiter des conseils et des positions d’un trader référent via le copy trading. C’est un excellent moyen de développer son portefeuille pour les investisseurs débutants, en limitant le risque de perte à cause de décisions hasardeuses.

Comment choisir son broker forex ?

Il n’existe pas de méthode miracle pour choisir le bon broker forex. D’un trader à un autre, les critères peuvent varier. Les sites spécialisés en trading ont tendance à conseiller les utilisateurs de choisir le courtier CFD qui leur plaît le plus pour leur confort d’utilisation.

Malgré tout, voici quelques conseils à prendre en considération pour choisir son broker forex.

Il est important d’ouvrir un compte client sur une plateforme de trading forex en ligne qui correspond à votre money management. Certains courtiers forex priment sur la compétitivité du taux de charge au détriment des services et de la formation. D’autres proposent plus d’instruments financiers que les autres. Il est important de trouver un broker forex qui colle avec vos ambitions et les risques que vous êtes prêt à prendre. Les utilisateurs doivent s’assurer que les paires de monnaies majeures sont disponibles : euro / dollar américain (EUR / USD), euro / livre sterling (EUR / GBP), etc. Les traders débutants peuvent anticiper une diversification postérieure de leur portefeuille d’actifs. Un broker polyvalent est un choix intéressant dans ce cas de figure, à notre avis.

Tous les courtiers forex, qui offrent des conditions de trading fiables, fonctionnent avec la suite logicielle MetaTrader. Cette interface est très flexible et intègre nombre d’outils facilitant la tâche du trader débutant (ou non) sur l’ensemble des actifs disponibles (paire de devises, actions, indices, crypto monnaie, etc.) : graphiques, analyse et indicateurs techniques, prise en main, suivi graphique pour minimiser le risque, effet de levier, etc.

Choisissez un courtier forex où le dépôt minimum correspond à votre capital, sans vous poussez à la surconsommation. Soyez prêt à dépenser l’argent / capital initial dont vous n’avez pas besoin. Pas plus.

Enfin, accordez une grande importance à l’interface proposée par le courtier CFD. Vous allez sûrement passer de longues heures devant votre écran. Alliez ergonomie, intuitivité, réactivité et compétitivité.

Quelles devises faut-il acheter ?

Il n’existe pas vraiment de règles préétablies quant à une paire de devises à trader en priorité sur le marché du forex. Cependant, nous conseillons à un trader débutant de se concentrer sur chaque paire dite devise majeure. C’est-à-dire celles qui sont le plus échangées sur le marché. C’est une garantie de volatilité permanente et de nombreuses opportunités pour couvrir ses pertes. Les spreads (taux de charge) sont moins importants puisque les volumes traités sont énormes. Par exemple, la paire EUR / USD (pour Euro / Dollar américain) ou GBP / USD (pour Livre Sterling / Dollar américain) sont des paires de devises majeures.