Nous avons testé Plus500, courtier coté en bourse

Plus500 logo
Plus500 est un courtier en ligne qui se démarque résolument du lot. Il se classe notamment dans la catégorie des brokers Dealing Desk. Présentation d’un opérateur qui séduit un nombre croissant de traders.

Un broker « Dealing Desk »

Plus500 figure parmi les brokers de type « Dealing Desk ». En ce sens, il ne suit par le carnet d’ordre imposé sur le marché électronique international, mais peut fixer lui-même ses fourchettes. Le broker est particulièrement intéressant pour les traders de nouvelles économiques. Il n’y a, en effet, aucun risque de blocage sur Forexagone. Contrairement aux brokers No Dealing Desk, Plus500 propose des spreads très bas, de l’ordre de 1 pip à la fin de l’année 2014. Il s’agit pratiquement de la plateforme de trading la plus avantageuse pour les investisseurs en analyse fondamentale.

Réglementé par les autorités

Si la plupart des brokers Forex et CFDs sont basés à Chypre, Plus500 tient son siège en Angleterre. Le courtier est coté en bourse, sur le London Stock Exchange. Respectueux de la loi, il est, par ailleurs, régi par la Financial Conduct Authority (FCA) anglaise. Plus500 est tout aussi reconnu par l’Autorité des Marchés Financiers / Banque de France. Il assure la transparence ainsi que la sécurisation de ses transactions et fournit également tous les outils nécessaires au trading.


Sans dépôt minimum

Depuis sa création en 2009, Plus500 ne cesse de recruter de nouveaux traders. L’une des premières raisons ? Un bonus de bienvenue d’argent réel offert, d’un montant de 25 €, sans obligation de dépôt. Les investisseurs peuvent ainsi se lancer directement au trading sur le site et, une fois réellement décidés, ils peuvent faire leur premier dépôt réel. Plus500 offre un autre bonus en fonction de la somme déposée, allant de 25 jusqu’à 7 000 €.

Plus500 plateforme

Une large gamme de Forex et CFDs

En plus de spreads particulièrement intéressants, Plus500 fait bénéficier d’un large choix d’actifs aux traders. Les investisseurs en Forex seront ravis des 33 paires disponibles, alors que chez le broker eToro, la liste se limite seulement à 16. Pour les CFDs, Plus500 propose les indices ainsi que les actions les plus intéressantes sur le marché. Les traders peuvent également miser sur les métaux et matières premières, selon leur analyse du marché.


Une transparence des transactions

Tous les 3 mois, Plus500 réalise un compte-rendu auprès de ses investisseurs. Le broker étant coté en bourse, cette opération figure parmi ses obligations. Les traders bénéficient ainsi d’une grande transparence sur le portail. Sur le long terme, ils peuvent évaluer l’évolution de leurs fonds en toute clarté. Certains investisseurs ont gagné 4 fois leurs fonds de départ sur Plus500, en seulement un an de trading. Vous vous sentez l’âme d’un investisseur et vous êtes prêts à rentrer dans l’arène, devenez membre de Plus500 et augmentez votre capital.

Pour en savoir plus sur les webtraders, retrouvez notre test du courtier eToro.